REVOIR OU DECOUVRIR PIERRE JAHAN
Actualité publiée le 1 février 2015

PIERRE JAHAN PARIS CHANTE SA NUIT 06 NOTRE DAME 1945© Pierre Jahan. Courtesy galerie michèle chomette, Paris-2
Non loin de la prestigieuse basilique, nécropole des Rois de France, un musée propose une ample exposition monographique du photographe Pierre Jahan (1909-2003) qui a su marquer le vingtième siècle par une production féconde, documentaire et personnelle. Passionné par son métier, Jahan abordait tous les genres : l’illustration sur le terrain du patrimoine et du tourisme, l’industrie et la publicité dont, en plein courant de la Nouvelle Vision photographique des années 1930 il a été un des pionniers, le nu comme partenaire de la littérature, célébrée avec le superbe Plain Chant sur un poème de Jean Cocteau, sans oublier le passage obligé par le surréalisme. La centaine de pièces exposées sont des tirages d’époque pour la plupart prêtées par la galerie parisienne Michèle Chomette, fidèle protectrice d’une œuvre encore à découvrir. On ne manquera pas de jumeler la visite de l’exposition avec celle de la Basilique, pour y ressentir de belles vibrations d’histoire et aussi pour y prendre le relai de Pierre Jahan auprès d’une statuaire hautement photogénique.
Hervé Le Goff
Pierre Jahan. À l’ombre des Rois, Lumières et Jeux de la photographie. Musée d’art et d’histoire, 22 bis, rue Gabriel Péri.93200 Saint-Denis. Lundi-mercredi-vendredi : 10h – 17h30, jeudi nocturne : 10h – 20h, samedi-dimanche : 14h – 18h30. Fermé mardi et jours fériés. Jusqu’au 5 mars.

 

200