Elliott Erwitt à Saint-Germain-des-près
Actualité publiée le 16 décembre 2015

ERWITT CALIF BD

Né à Paris en 1928 de parents russes, élevé à Milan avant d’émigrer aux Etats-Unis avec sa famille en 1939, Elliott Erwitt fera l’apprentissage de la photographie à Hollywood, avant d’étudier en 1949 le cinéma à New York. Le jeune homme qui a alors tout juste 21 ans, signe une vision moderne, plus narrative qu’anecdotique, dans laquelle la spontanéité passe avant la recherche esthétique. Son reportage sur la ville Pittsburgh lui vaudra d’être reconnu par Robert Capa qui parraine son intégration à  l’agence Magnum Photos. Considéré aujourd’hui comme un des plus grands auteurs de la photographie, Erwitt signe une œuvre éminemment personnelle, dédiée avec humour et tendresse à ses contemporains, anonymes ou célébrissimes, restituée à ce jour par une vingtaine de monographies et couvrant plus d’un demi-siècle de photojournalisme. C’est donc une exposition particulièrement réjouissante qui attend ses visiteurs en plein cœur du quartier de Saint-Germain. À voir ou à revoir, Erwitt à ne surtout pas manquer.

Hervé Le Goff

La Hune, librairie-galerie, 16, rue de l’Abbaye, Paris 6e, entrée libre, jusqu’au 16 janvier 2016.

Santa Monica, Californie, 1955 © Elliott Erwitt/Magnum Photos