X
JPO du 10/12
L'EFET Photo vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Brochure EFET Photo
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'EFET Photo vous recontacte !
Être recontacté
L’ouverture en photographie, qu’est-ce que c’est ?
10 novembre 2022

L’ouverture fait partie des trois éléments qui influent sur l’exposition d’une photo. Plus précisément, il s’agit du diamètre d’ouverture du diaphragme de l’appareil lorsqu’il se déclenche. Zoom sur ce paramètre technique qui offre de produire des clichés de niveau professionnel.

visuel ouverture

© Pixabay 

 

L’ouverture en photographie : le concept

Réussir l’exposition d’une photo nécessite de maîtriser trois paramètres :

  •  L’ouverture.
  •  La vitesse d’obturation.
  •  La sensibilité ISO.

L’ouverture d’un appareil, c’est en réalité la qualité de lumière que l’obturateur laisse passer. L’un des points essentiels du travail du photographe, c’est de trouver l’équilibre parfait permettant de doser justement la quantité de lumière dans l’appareil.

L’ouverture se mesure par un nombre et la lettre F. Plus le nombre est grand, plus le diamètre d’ouverture est petit. Inversement, si le nombre indique une valeur basse, l’ouverture est alors large.
Chaque palier d’ouverture est appelé « stop ». Les appareils actuels proposent des réglages intermédiaires (les tiers de stop). Or, à chaque stop que l’on dépasse, la quantité de lumière est doublée. Les photographes professionnels parlent de « fermeture du diaphragme » lorsqu’ils passent d’une ouverture f/9 à f/12, par exemple.

Il est possible de paramétrer le diamètre d’ouverture en mode manuel ou en mode priorité ouverture (Av ou A).

• En mode manuel, maintenez le bouton AV (ou + / -) et tournez la molette. Pensez à bien régler vous-même les autres paramètres de l’exposition.
• Le mode priorité à l’ouverture permet de n’utiliser que la molette, l’appareil photo automatisera le réglage des autres paramètres de l’exposition. Ainsi, le photographe choisit la valeur d’ouverture qui lui convient et l’équipement calcule automatiquement la bonne vitesse et la sensibilité adéquate.

 

Pourquoi régler l’ouverture ?

Le diamètre d’ouverture du diaphragme influe sur l’ouverture de champ : la partie du cliché final qui est mis au point. Si la profondeur de champ est importante, la majorité de l’image sera nette. En revanche, si ce paramètre est faible, seule une petite partie de l’image sera claire.
En somme, plus le nombre F de l’ouverture est grand, plus la profondeur de champ l’est aussi. En ouvrant le diaphragme, le photographe fait entrer plus de lumière dans le capteur, mais il diminue à la même occasion la profondeur de champ.

C’est une technique de photographie professionnelle très difficile à maîtriser : pour isoler un élément du cliché, on règle l’ouverture du diaphragme (f/ petit) et on photographie le sujet. La profondeur de champ sera plus réduite et le sujet de ce fait se trouvera individualisé. En revanche, pour une photographie de paysage, qui requiert que l’ensemble de la scène soit net, le photographe ferme l’ouverture.
Les réglages du diaphragme vont aussi modifier la vitesse d’obturation. En paramétrant une petite ouverture, moins de lumière peut entrer dans l’équipement. L’appareil compense la perte de luminosité en augmentant le temps de pause, ce qui permet de laisser entrer suffisamment de lumière.

 

Ainsi, maîtriser l’ouverture peut permettre de jouer sur les effets de flou artistique ou anime la scène d’un mouvement spécifique. C’est un élément fondamental à savoir maîtriser pour pratiquer la photographie. À ce titre, l’EFET Photographie enseigne toutes les techniques d’utilisation et de paramétrage de l’ouverture aux étudiants de son Bachelor Photographie.

L’ouverture est un paramètre essentiel d’une bonne photographie. Pour bien la maîtriser, il faut pratiquer inlassablement et ne pas hésiter à se former auprès des professionnels.

200