INTERVIEW : Zoom sur Cédric Fernandez, coordinateur pédagogique à l’EFET Photographie
10 février 2023

L’EFET Photographie encadre les étudiants dans leur quotidien grâce à une équipe pédagogique disponible et à l’écoute. Rencontre avec Cédric Fernandez, membre du Réseau GES depuis 2013, désormais coordinateur pédagogique à l’EFET Photographie.  

 

visuel cedric

© ESGI 

 

Présentez vous en quelques lignes. 

Je m’appelle Cédric FERNANDEZ, je viens d’une formation scientifique, puis d’une formation en logistique. Je travaille au sein du Réseau GES depuis 2013.  

 

Quelle est votre fonction au sein de l’EFET Photographie et depuis combien de temps ? 

Je suis coordinateur pédagogique à l’EFET Photographie depuis un peu plus de 5ans. 

 

Comment se déroule une journée type pour toi à l’EFET Photographie ? 

Il n’y a pas vraiment de journée type. Je commence par l’ouverture de l’école, et j’accompagne le lancement des cours du matin, puis l’organisation de ma journée va dépendre de la période scolaire (période de rentrée, d’examens, etc.), et des impératifs du quotidien. Il y a toujours une part d’inattendu, sur des problèmes administratifs comme techniques. 

 

Pourquoi avoir choisi l’EFET Photographie ? 

J’ai toujours eu un goût pour la photographie, donc quand on m’a proposé de rentrer à l’EFET Photographie lors du rachat par le réseau GES (avril 2017) afin d’accompagner ce changement, j’ai sauté sur l’occasion, et le défi que cela représentait. 

 

 

De quel « projet » en lien avec l’école est-tu le plus fier ? 

Je dirais que c’est justement la reprise de l’école par le Réseau, et l’intégration de la pédagogie comme des professeurs et élèves dans le réseau GES et ses process. Il a fallu conduire le changement, expliquer et convaincre, afin que tout le monde comprenne des projets et méthodes nouvelles. 

 

Racontez-nous votre parcours professionnel ? 

J’ai commencé par un job d’étudiant qui s’est un peu éternisé (8 ans), en tant que responsable de l’accueil et de la sécurité d’une galerie d’exposition. Je me suis ensuite réorienté par une formation en logistique avant d’arriver au Réseau GES. Et lors du rachat de l’EFET, on s’est souvenu de mon goût pour la photographie (j’avais notamment eu l’occasion de gérer le matériel vidéo de l’ECITV), et me voici. 

 

Pourquoi recommanderiez-vous l’EFET Photographie ? 

L’école a pour vision d’offrir un accompagnement pédagogique cohérent à nos étudiants, afin de leur permettre de réaliser leurs projets professionnels dans le milieu très spécifique qu’est la photographie. Nous faisons en sorte de rester à jour par rapport aux évolutions du métier et des matériels. Nous restons volontairement une école généraliste, afin que nos élèves puissent avoir plus de compétences variées et que cela facilite leur début de carrière. Le réseau d’anciens (l’école existe depuis 52 ans !) est également un gros point fort et il permet à nos diplômés d’être tout de suite reconnus et intégrés dans le milieu de la photographie. 

 

Avez-vous des conseils à donner aux futurs étudiants ? 

Soyez curieux et expérimentez ! La photographie, comme tout art, nécessite beaucoup de pratique et de réflexion. Avec le numérique, la pellicule ne coûte rien, profitez-en. 

 

Avez-vous une anecdote à nous raconter ? 

1000 moments improbables en studio photo, à jeter des tissus, des pétales de fleur, faire du vent dans les cheveux d’un modèle, de la fumée, à remplir (puis vider) une piscine…. Également les accrochages d’expo des étudiants en fin d’année, espaces de créativité et de finition intenses où ils sont très stressés et craquent parfois, mais qui sont de beaux moments de partage, et de soutien avec leurs camarades. 

 

Ce qui fait la ferveur de lEFET Photographie depuis toutes ces années, c’est aussi l’enthousiasme qu’on les membres de l’école à travailler et à aider les apprentis photographe dans leur ascension vers la vie professionnelle !  

200