X
JPO du 15/06
L'EFET Photographie vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris

Les filtres optiques

7 mai 2024

Le numérique a changé de nombreuses habitudes en photographie, à commencer par celle qui consistait à utiliser devant l’objectif des filtres de couleur,

© Pexels

Quels filtres utiliser en photo ? 

 

Le numérique a changé de nombreuses habitudes en photographie, à commencer par celle qui consistait à utiliser devant l’objectif des filtres de couleur, remplacée par le réglage de la balance des blancs. En revanche, certains filtres optiques restent toujours aussi utiles. 

 

On entend par filtre optique, des filtres en verre que l’on place devant l’objectif pour modifier les rayons lumineux qui le traversent. Ces filtres étant placés juste devant l’objectif, ils ont une incidence sur la qualité d’image. Il est donc important qu’ils soient fabriqués avec un verre de qualité qui permettra de conserver une bonne résolution optique. Ils vont avoir différents effets sur l’image. 

 

Les polarisants 

Les filtres polarisants agissent sur les rayons lumineux d’une direction donnée et servent à supprimer les reflets sur des surfaces non métalliques. Il peuvent ainsi supprimer les reflets à la surface de l’eau ou sur une vitre et sont également utilisés en paysage pour apporter plus de saturation au ciel ou à la végétation. Leur effet ne peut pas être simulé de manière numérique, ce qui les rend toujours aussi utiles aujourd’hui. Comme ils agissent dans une direction donnée, ce sont toujours des filtres circulaires, montés sur une bague qui permet leur rotation. Leur effet est visible immédiatement dans le viseur. 

 

Les filtres de densité neutre 

Lorsque la lumière ambiante est trop forte, il est impossible d’utiliser de longs temps de pose sans surexposer son image. À moins de placer devant l’objectif un filtre de densité neutre donc le rôle est de diminuer la quantité de lumière qui le traverse sans modifier la colorimétrie des images. Ces filtres sont utilisés en photographie pour accéder à de très long temps de pose mais sont surtout très utiles en vidéo où le choix d’un temps de pose approprié à un rendu satisfaisant des mouvements est très restreint. En vidéo, on utilise donc souvent des filtres de faible densité, ND2, divisant par deux la quantité de lumière, ND4, par quatre, etc. quand on préfère généralement les très fortes densités en photo, ND512, ND1000, etc. Certains appareils proposent de simuler le même effet. Mais à part quelques exceptions, l’opération est logicielle et plus limitée dans son amplitude qu’avec des filtres optiques. On trouve également sur le marché des filtres neutre à densité variable (ND variable). Ce sont en pratique deux filtres polarisants qui inclinés différemment l’un par rapport à l’autre prennent différentes densités. 

 

Les dégradés 

Si les filtres précédemment cités agissent de la même manière sur toutes les zones de l’image, il existe également des filtres dont les effets varient en fonction de leur position. Ce sont les filtres dégradés, également appelés filtres gradués, qui peuvent présenter des variations circulaires ou longitudinales avec des transitions plus ou moins douces. Le plus souvent, ce sont des filtres de densité neutre qui n’agissent que sur certaines zones de l’image. Mais il en existe également de couleur. S’il est parfaitement possible de produire des filtres dégradés circulaires qui se vissent sur l’avant de l’objectif, ce sont le plus souvent des filtres rectangulaires que l’on place dans un porte-filtre et dont on peut ajuster la position dans l’image pour faire coïncider leur zone de transition avec l’horizon par exemple.  

 

Les filtres spéciaux 

Il existe par ailleurs d’autres types de filtres aux effets moins marqués ou plus spécialisés. Les filtres UV ou filtres de protection n’ont pas d’effet sur l’image mais se placent devant l’objectif pour protéger la lentille frontale d’un choc qui pourrait l’endommager. Les photographes qui pratiquent la photographie sous UV ou en infrarouge peuvent également utiliser des filtres qui vont couper toutes les autres radiations pour ne transmettre que celle des longueurs d’onde données. Sur le même principe, les filtres anti-pollution lumineuse suppriment les radiations jaune-rouge des éclairage nocturnes et sont utilisés par les astrophotographes. Enfin, les filtres Soft Focus ou Mist sont quant à eux utilisés en vidéo pour adoucir l’image et lui donner un rendu plus cinématographique.  

 

Outre la parfaite maîtrise de leur appareil photo, les étudiants de l’école EFET Photographie apprennent à manier les lumières artificielles et tous les accessoires nécessaires à la production de photographies de qualité professionnelle. L’école propose différents cursus, dont deux aboutissent à l’obtention d’un Bachelor Photographie, un diplôme de niveau 6 reconnu par l’État. Le recrutement se fait hors Parcoursup, sur dossier et entretien préalable. 

200