ANTOINE KREMERRide in Bagan
Actualité publiée le 5 janvier 2016

Kremer-08

Situé au cœur du Myanmar, le site archéologique de Bagan regroupe plus de deux mille pagodes, temples et stupas. Beaucoup sont encore ornés de fresques et certains abritent des bouddhas d’or. On estime qu’à son apogée, entre les 11e et 13e siècles, Bagan comptait quelque quatre mille édifices religieux dans lesquels, au déclin du royaume, les Birmans avaient pris l’habitude de vivre pour se réfugier en temps de guerre, de moussons et de périodes difficiles.
New Bagan, la ville actuelle, administre et gère le site, un des plus importants du Sud-Est asiatique avec le complexe khmer d’Angkor. J’ai visité ce musée à ciel ouvert fin juin 2015 à vélo, dans le sable et sous 40°C, découvrant les temples, quelquefois très reculés et parfois à la lampe de poche.
À la faveur de l’arrivée du tourisme de masse, les enfants vendent des cartes postales ou demandent des devises en pièces et billets pour leur « petite collection ». Les adultes se proposent en guides et vendent des acryliques « maison ». Par bonheur, la population se laisse très volontiers prendre en photo.

Antoine Kremer

Photo première année