X
JPO du 04/02
L'EFET Photo vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Une question ?
L'EFET Photo vous recontacte !
Être recontacté
Quelles sont les premières photographies de l’Histoire ?
6 décembre 2022

On considère que le premier appareil photo est une invention française : le Daguerréotype. Mais Louis Daguerre, son inventeur, a-t-il réellement produit la première photographie de l’Histoire ?

visuel 1ere photo

© Pexels

 

Premières photographies de l’Histoire : des débuts hésitants

La première photographie de l’Histoire date de 1826, c’est Joseph Nicéphore Niépce qui produit le premier cliché sur une plaque d’étain recouverte de bitume de Judée (goudron naturel qui durcit à la lumière). Le premier cliché de l’Histoire de la photographie s’intitule « Point de vue du Gras » et a été capturé en Saône-et-Loire. Il est aujourd’hui exposé au Harry Ransom Center, au sein de l’Université du Texas à Austin.

 

En 1839, François Arago est chargé de présenter devant l’Académie des sciences le daguerréotype, premier équipement photographique utilisant la technique de l’argentique. L’appareil peut alors capturer une photographie sans avoir recours à un négatif, grâce à une couche d’argent exposée à la lumière. Ce procédé, présenté comme révolutionnaire, est donc une amélioration des techniques de Niépce.

 

En revanche, Daguerre révolutionne le monde de la photographie en proposant des sujets humains. Il photographie Paris et ses habitants. Sa vue du boulevard du Temple est considérée à tort par le grand public comme la première photographie de l’Histoire.

 

 

Les premières photographies de l’Histoire touchent à tous les sujets

L’histoire des premiers clichés du genre ne s’arrête pas là : les essais en photographie sont multiples. Le premier portrait date de 1839 : c’est un autoportrait de Robert Cornelius (entrepreneur féru de métallurgie et de chimie).

 

Léon Foucault, Armand Hippolyte et Louis Fizeau signent la première photographie naturaliste de l’Histoire en capturant un cliché du soleil en 1845. La première photographie prise sous l’eau suit rapidement, avec la production de Lois Boutan en 1893 : il tire à cette époque le portrait en scaphandre de son collègue Emmil Racovitza. C’est en 1946 qu’est prise première photo de la terre depuis l’espace.

 

Un tournant de la photographie est passé en 1847, avec ce qui est considéré comme la première photographie de presse de l’Histoire. Il s’agit d’un daguerréotype d’une personne arrêtée en France. Les évolutions techniques de la photographie permettent rapidement de documenter la guerre de Crimée (1853-1856) et la guerre de Sécession (1861-1865). C’est le début du photojournalisme.

 

Nadar signe la première photographie aérienne de Paris en Montgolfière en 1858, suivi de près par James Black à Boston en aéronef. En 1861 est produite la première photographie souterraine. Nadar, toujours, capture une image des catacombes de Paris en s’équipant de la première pile portable : la pile Bunsen.

 

La première photographie de l’Histoire en couleur date, elle, de 1861, il s’agit d’un ruban capturé trois fois au travers de filtres teintés. Depuis, les évolutions numériques de la photographie font faire un bond au secteur, on date ainsi de 1957 la première photographie numérique et de 1997 la première photo partagée par un téléphone !

 

 

Afin de participer aux évolutions de la photographie, il est vivement conseillé d’opter pour une formation technique. Les cursus proposés par l’école EFET Photographie comprennent des apprentissages de l’Histoire et de la culture de la photographie ainsi que la participation à des projets techniques de haut niveau.

 

Le fil des photographies historiques ne s’est pas arrêté en 1997. Par exemple, on date de 2010 la première photographie publiée sur Instagram. Il s’agit d’un chien qui attendait à côté d’un des créateurs de la plateforme (qui mangeait un tacos).

200