Villa Casdagli, Garden City, Cairo, Egypt

L'Egypte ancienne ne nous renvoie pas le nom du Caire : sa région était celle de Memphis, déjà capitale. En réalité, le charme et le mystère de la ville ne sont pas à rechercher du côté des pharaons, mais plutôt des artistes, peintres orientalistes, écrivains et photographes souvent venu d'ailleurs. Pour la littérature, on visera Albert Cossery, récemment disparu. Pour la photographie, on naviguera avec bonheur entre les images de Maxime du Camp, compagnon de voyage de Gustave Flaubert et celles de Rudolf Lehnert et d'Ernst Landrock. Les contemporains les plus inspirés sont sans aucun doute Bernard Guillot, Denis Dailleux, rejoints par leur consœur russo-suédoise Xenia Nikolskaya, actuellement exposée à la Maison européenne de la photographie pour son intrusion dans d'anciens palaces et dans les vieux cinémas, dans les demeures aristocratiques désertées par la grande bourgeoisie. Une visite étrange et mélancolique entre les glaces qui perdent leur tain, les sombres velours et les boiseries pastel ternies par une noble poussière.

Hervé Le Goff

Xenia Nikolskaya, Dust Cairo. Deuxième Biennale des photographes du monde arabe contemporain. Maison européenne de la photographie, 5/7, rue de Fourcy, Paris 4e, jusqu'au 12 novembre 2017.