Depuis lundi, jour d'ouverture de la galerie, les visiteurs se succèdent au 16, rue de la Liberté, à la suite d'Hervé Schiavetti, le maire d'Arles. L'enjeu majeur du rendez-vous de juillet auquel l'Efet a su se rendre fidèle partenaire reste l'ancrage des jeunes diplômés dans la sphère artistique de la photographie. 

Les contacts se multiplient sur le plan personnel, des projets se mettent en place, notamment sur le festival de la photo de Rangun, en Birmanie. Quelques directeurs  de Résidences d’artistes ont ouvert les perspectives de cette forme originale de création, quand plusieurs membres des jury EFET de cette année 2016-2017 et des promotions antérieures, se montrent toujours heureux de retrouver leurs lauréats.Pour la presse et l'édition, les étudiants ont accueilli le rédacteur en chef du magazine italien PhRoom et les directeurs artistiques des éditions américaine et française du magazine IRK.  Freddy Denaes, directeur des éditions de l’œil et grand collectionneur, s'est porté acquéreur d'une des œuvres exposées. Enfin, la galerie prêtera ce vendredi ses murs à une lecture de portfolios. The show goes on !