www.lauracohen.photo

Si Laura Cohen aime tant l'architecture monumentale, c'est pour mieux la plier à ses propres constructions mentales, drôles ou sublimes. C'est pourquoi son nageur trouvait, un demi-siècle plus tard, une place toute à fait légitime sous la voûte grandiose de l’Espace Niemeyer commandité en 1971 par le Parti Communiste français pour y installer son siège. Aussi vide qu'une piscine abandonnée, la salle du congrès se prête, absurde et magnifique, aux évolutions de l'athlète, et pourquoi pas, à sa lecture du Canard enchaîné.