L'EFET AUX RENCONTRES D'ARLES 2018 :

Ils sont quelques uns, fraîchement diplômés de l'école EFET à Paris, à proposer leurs travaux réalisés sur des techniques anciennes ou par les derniers logiciels. En réalité, l'ancrage du temps leur importe peu, puisqu'ils se rejoignent sur un terrain sans autres repères que la métamorphose et  le rêve, la réminiscence ou l'absurde, le bouleversement des codes et l'inquiétude des apparences.