daria-nelson-10

Les addicts à la mode, aux tendances et aux fashion weeks connaissent Joffrey Mongin, prodige de la haute couture et du prêt-à-porter et aujourd'hui à la tête de sa propre marque. Dans la perspective d'une collaboration, Daria Nelson avait contacté le jeune créateur en 2015, alors tout juste âgé de vingt-cinq ans et déjà star des collections. Il n'y a pas eu de réponse, mais, au bout d'un an, une simple proposition : Joffrey Mongin qui, via internet, apprécie la manière dont Daria photographie les hommes, lui demandait de lui faire son portrait. La séance a duré une heure, dans la lumière du jour du petit studio de l'étudiante en photographie. De la rencontre naîtra une série d'images sur lesquelles passe le souffle de l'inspiration, figuré d'un trait d'encre de chine, d'une main posée ou d'un regard suspendu, trace d'un moment ineffable comme ont pu l'être les temps de pose pour Irving Penn, Horst P. Horst, Jeanloup Sieff ou Avedon quand ils photographiaient un jeune homme nommé Yves Saint-Laurent.
Hervé Le Goff